Des patients des Vosges pétitionnent pour garder leur médecin non vacciné

Les habitants de Charmois-l’Orgueilleux, dans les Vosges, n’auront plus de médecin à partir du 15 septembre. Le Dr Gauthier Bein, qui exerçait depuis 37 ans dans ce village de près de 600 habitants, refuse la vaccination contre le Covid. Comme la loi l’y oblige, et à moins qu’il ne change d’avis, il devra cesser son activité dans deux jours, ce qui plonge ses patients en plein désarroi.

Près de deux cents habitants étaient réunis dans la commune samedi dernier, non pas pour s’opposer à la vaccination ou au pass sanitaire, mais pour afficher leur soutien au généraliste, selon les informations de « France bleu ». « Sacrifier notre médecin, c’est condamner ses patients », avaient-ils inscrit en lettres rouges sur une grande banderole.

Désert médical

Les Chamoisiens craignent de ne pas retrouver de généraliste dans les environs. « J’ai appelé deux médecins à 15-20 kilomètres aux alentours, ils ne prennent pas de nouveaux patients », indique à « France bleu » une habitante. Sans solution, un habitant a lancé une pétition en ligne espérant interpeller les pouvoirs publics. Elle avait recueilli plus de 300 signatures ce lundi après-midi.

Selon « France bleu », le maire de Charmois-l’Orgueilleux a entrepris des démarches auprès de l’agence régionale de santé pour tenter de trouver des solutions à la défection du Dr Bein. Il a demandé le détachement d’un médecin de l’hôpital d’Épinal ou de Remiremont, situés dans la région. Contacté par « Le Quotidien », il n’a pas été en mesure d’indiquer s’il avait reçu une réponse des pouvoirs publics.

Communiqués du SLS

Revue de Presse

Nous vous partageons un certain nombre d’informations. Nous ne sommes pas toujours d’accord avec la totalité de ce qui est écrit mais nous pensons que cela peut vous aider.